Journée nationale de la qualité de l’air : Le Raincy et Veolia s’associent pour garantir la qualité de l’air à l’intérieur de deux écoles de la ville via une opération unique en France « Dans mon école, c’est le Bon’Air ! »

Jean-Michel Genestier, maire du Raincy (en Ile-de-France) et Vice-président du Grand Paris Grand Est, et Antoine Frérot, PDG de Veolia, ont annoncé ce 18 septembre - Journée nationale de la qualité de l’air - une initiative conjointe qui fera du Raincy la 1ère ville de France à garantir 100% de “Bon’Air” à l’école. Pour cette opération, Veolia apporte ses solutions pour aider la ville à mieux protéger la santé et la qualité de vie des plus jeunes.

 

La qualité de l’air intérieur, un enjeu pour la santé des écoliers

En effet, leur système respiratoire n’ayant pas atteint leur maturité, ils sont plus vulnérables et plus sensibles aux pollutions. Une mauvaise qualité de l’air impacte également leurs capacités d’apprentissage et de mémorisation. D’où l’importance de traiter en priorité la qualité de l’air intérieur des établissements scolaires, car les enfants passent 90% de leur temps à l’intérieur de bâtiments. Une réalité dont se préoccupent 60% des parents selon une étude Elabe pour Veolia. Ces derniers s’inquiètent d’autant plus qu’ils manquent d’informations : 81% des parents en France estiment qu’ils sont mal informés sur la qualité de l’air à l’intérieur de l’établissement où leur enfant est scolarisé, selon la même étude.

 

PDF
Etude Elabe - Veolia - Les Français et la qualité de l'air intérieur dans les écoles (1.23 Mo)

Veolia neutralise les sources de pollution de l’air intérieur

Pour améliorer la qualité de l’air intérieur, il faut agir sur trois sources de pollution : l'air extérieur qui pénètre dans le bâtiment, les matériaux de construction ainsi que le mobilier qui émettent des polluants, et l'activité des occupants.
Veolia a donc adapté et transposé aux écoles ses technologies destinées aux blocs opératoires des hôpitaux ou aux salles blanches, pour neutraliser toutes les sources de pollution de l’air, et traiter les flux d’air circulant à l’intérieur des établissements scolaires.

Portrait d'Antoine Frérot, PDG de Veolia
L’offre de Veolia est la seule à garantir la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments en s'engageant sur des niveaux de performance protecteurs de la santé. Dans le secteur de la qualité de l’air comme dans les autres secteurs de l’environnement, il existe des solutions efficaces à un coût abordable, pour que le droit de respirer un air sain devienne une réalité pour tous les écoliers. Et lorsqu’on purifie l’air dans les établissements scolaires, on protège l’avenir des enfants.
Antoine Frérot
PDG de Veolia

Une inquiétude légitime

Avec plus de 7 millions de décès prématurés dans le monde par an (chiffres OMS), la pollution de l’air est le quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde. L’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur, alors que nous passons 80 % de notre existence dans des bâtiments.

Selon l'Observatoire de la qualité de l’air intérieur dans les écoles en France :
93 % des classes présentent des concentrations en particules fines supérieures à la norme de l’OMS pour une exposition à long terme ; 41 % des écoles ont au moins une classe trop confinée ; 15 à 20 % des classes présentent des concentrations en benzène et formaldéhyde supérieures à la norme

Pour plus d’informations sur les solutions Veolia : Dossier Qualité de l'Air Intérieur

 

« Dans mon école, c’est le Bon’Air ! » pour les écoles élémentaires La Fontaine et Les Fougères du Raincy

La ville du Raincy, consciente du problème et soucieuse d’offrir à ses citoyens des solutions en matière de qualité de l’air intérieur, a choisi  deux écoles élémentaires afin d’expérimenter le temps d’une année scolaire l’efficacité des réponses proposées par Veolia.
Veolia évaluera en continu et en temps réel la qualité de l'air dans les salles de classe. Après un audit, des capteurs, qualifiés par Airparif et AIRLAB, seront installés pour suivre en continu la qualité de l’air intérieur, en mesurant en temps réel : la température, l’humidité, le CO2, les composés organiques volatils, et les particules fines. En fonction des résultats de l’audit, des solutions seront déployées pour renouveler et traiter l'air à l’intérieur des classes. L'objectif de Veolia : garantir un air sain dans toutes les classes.
Le Groupe accompagnera aussi les enseignants et les enfants, via des outils pédagogiques, pour qu’ils deviennent acteurs de la qualité de l’air qu’ils respirent à l’intérieur des bâtiments.
Veolia propose à la mairie du Raincy un tableau de bord “Qualité de l’air intérieur” qui mesurera les niveaux de pollution de chaque classe dans les écoles. Des données seront fournies aux enseignants et aux parents.

 

Découvrir la gestion de la qualité de l’air intérieur en vidéo

 

 

Inventer demain
La qualité de l’air devient un enjeu de santé publique majeur dans les grandes métropoles mondiales.
Dossier
La qualité de l’air et l’impact de la pollution atmosphérique sont aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique et de qualité de vie.
Solution
Dans les bâtiments, on observe souvent des problèmes liés à un manque de renouvellement d’air. Un air intérieur de mauvaise qualité peut être à l’origine de multiples troubles.